dimanche 21 octobre 2018

Des couleurs

(Je me demande si tout n'est pas vain, tiens.
Je ne sais pas quoi écrire, à qui.
Voilà.)



Alors voilà.
Juste après, juste après, tellement juste après, j'ai repensé à ce bleu marine délavé.
Il sentait toujours un peu la lessive et le sable, ce bleu marine délavé.
Je me souviens, le trou minuscule et les variations qui apparaissaient. Brun d'été ourlé d'automne, paix d'hiver au pouls ralenti. Odeurs de nuque baisée et souffles éventrés.
Je m'y suis glissée, dans ce bleu marine délavé.
Seins nus et cheveux d'été, cette flamme au-dessus du front.
Seins nus et nuit griffée, soupirs d'oublis.

Alors voilà.
Les saisons ont passé.
Seins nus sous des noirs et des bleus et des gris et des blancs.
Mais jamais, plus jamais sous ce bleu marin délavé.
Je me souviens de chaque fil mais ignore parfaitement où il est passé.



Nous sommes le 21 octobre.
J'ai aperçu cet homme avec lequel j'ai couché et qui... Je... On. Marcher vite et le fuir, son regard qui m'avait sûrement déjà oubliée.
Nous sommes le 21 octobre.
Tiens, je ne vous ai pas dit ? La semaine dernière, il y avait le concert de ces gus. J'ai revu M. et livré un carnet des années 30, avec des fleurs dedans. On en revient toujours aux fleurs, tiens.
Nous sommes le 21 octobre.
A l'instant, je me sens épuisée et un peu lasse.

Nous sommes le 21 octobre, je f

Tiens, j'ai un peu envie de pleurer.

4 commentaires:

  1. Je me suis égarée pendant quelques mois. Partie très loin de tes écrits. Puis quelque chose m'a ramenée ici, et quel bonheur. Je n'avais pas oublié la beauté de tes mots, mais un peu la résonance qu'ils avaient en moi.
    J'ai écouté cette chanson dès sa sortie et niveau résonance elle n'est pas mal non plus.
    J'espère que tu as retrouvé un peu d'énergie et de bonheur cette semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son talent me fait dire des gros mots et son étonnante estime des petits qui rougissent.

      J'espère que tu vas bien. Que le froid saisissant saura te réjouir. J'attends les promenades du dimanche matin sous un ciel bleu glacial.
      Cette semaine, j'ai couru et dormi, paressé et lu.
      Comme des petites vacances sont tombées dans mon planning.

      J'espère que tu sauras trouver de nouveaux des trucs... inspirants ? Apaisants ? Je ne sais pas.

      <3

      Supprimer
    2. Je t'avoue que les matins d'hiver ont également tendance à m'apaiser.
      Ça me semble être un programme plutôt correct !

      Espérons.

      Supprimer