dimanche 1 juillet 2018

Premier jour de juillet


(Avant et après une sieste dans la pénombre)



Kilomètres de peau offerts au dimanche.
Sur la corde à linge, une robe et quelques sous-vêtements, un mouchoir en tissu. Coton et dentelles, vent sage et coquetteries.

Un livre dans les mains depuis le réveil, un peu de jardinage en pyjama et bras déjà chauds.
Un peu de lecture à l'ombre, dans cette allée du parc où des écureuils passent tôt le matin. Rhododendrons et cuisses nues, sac qui n'en est pas un.

L'infusion de menthe à laisser refroidir et combler de glaçons.
M'installer dans la cour, avec ces pages et regarder les heures douces.



Premier jour de juillet.
Un juillet sans T., ça donne un mot moche mais je n'ai pas le choix.
Alors je laisse l'orthographe, donne un nouveau sens à la lettre de l'abandonnée.
Juille-Tout est bien.

2 commentaires: