samedi 5 mai 2018

Note du vendredi


(Ce film, ça vous ferait un joli soir)


Pas longtemps.
C'est le temps que j'ai pour écrire une petite note.
De ma soirée, j'ai écrit à une jolie rencontre et fait du yoga.
Les chakras sont alignés, merci.

Se dessine dans mon mois de mai la venue de la jolie rencontre au terrier. J'ai hâte en grand.
Se dessine dans les pétillants du vendredi des importants aussi cool qu'une paire de sandales faites en Grèce qui arrivent en tout doux. J'ai fait grec ancien au lycée, en plus du latin : porter ces trésors estivaux me feront crier "Spartacuuuuuus !" dans les rues. Si vous voulez arrêter d'acheter des trucs chers faits à l'autre bout du monde par... (on coupe là, parce que je vous assure que ça me rend folle, ce sujet), c'est ici : les miennes sont si jolies que j'en roucoule.
Se dessine dans mon été la visite de ma mère et notre Airbnb à Saint-Malo (deux jours à me baigner et courir sur les remparts : je signe, oui)

J'ai été ronchon d'une histoire d'écologie (on est trop nul, en France) et d'éditos politiques.
Mais je suis allée courir, super bien, donc tout va bien.



Ce soir, de l'eau très vite sur le tapis de la cuisine.
Les dents et la frimousse, le lit salvateur et le sommeil en vite.
Il a fait si beau, je rêve d'en dormir en bleu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire