samedi 24 mars 2018

Une échappée

Couche-tard, lève-tôt.
Des heures de sommeil grignotées par les mots.

Alors dans la journée, une échappée.

Une tasse de thé à côté, sous un plaid et en chaussettes, l'échappée.
Allongée dans le petit canapé, au milieu d'un travail à achever, l'échappée.
Quelques dizaines de minutes loin, si loin, l'échappée.
De la musique, en tout bas tout bas, si bas si bas.
Royaume d'une retirée, couronne de coussin et terres du moelleux.

Mon souffle qui s'apaise.
Effacer les mots, enfin, les doutes et les remises en question.
Effacer les échéances, enfin, les balbutiements et les hésitations.
Effacer le sacrifice des heures de sommeil, enfin, les toujours plus et les pas assez.

Mon souffle qui s'apaise.
Et pendant ce temps, collecter de nouveaux mots. Ceux que je découvrirai plus tard.
Dessiner de nouvelles météos. Celles que j'explorerai plus tard.
Créer de nouveaux territoires. Ceux que je conquerrai plus tard.
Plus tard, à mon réveil.



Pour le moment, une échappée.

2 commentaires:

  1. Te lire dans le train du matin est devenu mon quotidien. <3
    Sauf le dimanche,
    Parce que je ne vois jamais le matin du dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle mignonnerie <3

      Alors que je me demandais quand poster était le plus logique, je garde cet horaire.

      Le dimanchma-quoi ?
      Connais pas...
      "J'mène la Y Vie..."

      (En vrai, je poste quand même à 7 heures, en prenant sur moi)

      Supprimer