jeudi 8 mars 2018

Torrent

L'appartement est un peu froid.
Du thé attend sur la table basse.
Tout semble figé.
Vaisselle dans l'évier, maquillage sur le canapé, carnets ouverts, manteau sur le bureau.

Je rentre sur la pointe des pieds.
Vous êtes tous là.
Je suis un peu gênée, je vais regarder d'abord le sol, d'accord ?
Vous avez laissé ces pages bercées de douceur et je.
C'est fou.
J'ai eu des échanges doux et réconfortants, joues rougissantes, sourires en coin, fossettes en ponctuation, petits soupirs émus.
C'est fou.
Totalement fou.
J'aimerais mettre mes mots en guirlande, les déployer.

Je n'ai qu'eux.
Et vous les avez choyé.
Que voulez-vous que je fasse de plus que joues rougissantes, sourires en coin, fossettes en ponctuation, petits soupirs émus ?
Si, je sais, les larmes, en lisant un commentaire trop grand pour moi.
Petit secret de fragile en tout doux, gouttes de pluie heureuse dans la cuisine.

Ce torrent d'amour, cascade sur mes épaules fatiguées.
Je ne m'y attendais pas.

On m'a dit de lever les yeux, alors j'y vais, ok ?
Mon regard quitte le tapis à fleurs, papillonne un peu, et voilà.
Vous êtes beaux.

Mes mots.
Je n'ai qu'eux.
Si je marque un tout petit peu, tout petit peu, vos yeux de mes pages emportées, ce serait une victoire. Je ne sais pas sur quoi, je.
Non, en fait, ce sera.
Juste, ce sera.

Mes mots et moi.
On vous a un peu maintenant aussi, et.
C'est grand.

Une armée de mains tendues dans la nuit.

4 commentaires:

  1. Une amie qui vous veut du bien8 mars 2018 à 23:31

    Magnifique bravo, ce texte est très inspirant et vrai. Ça donne envie d’écrire. D’écrire beaucoup. Beaucoup de mots.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que je saurais être à la hauteur de tout ça, de mes mots et de tous les vôtres.

      Supprimer
  2. Merci Maxence! Grâce à lui, j'ai rempli ma soirée de tes mots et de ta poésie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Maxence, décrocheur d'étoiles.

      Merci Emma, message en tout doux.

      J'espère que je saurais être à la hauteur de cet amour en cascade.

      Supprimer